Étiquette pour la dégustation

Les membres du personnel des vignobles sont des spécialistes de l'étiquette pour la dégustation des vins, et ils sont heureux de répondre à toutes vos questions. Mais pour vous aider à vous préparer à votre visite, voici quelques points essentiels pour la dégustation :

Évitez de mettre un parfum envahissant. Le parfum ou l'eau de Cologne—même des produits pour le corps ou pour les cheveux très parfumés—peuvent nuire aux arômes du vin, et vous rendre difficile, à vous et à ceux qui vous entourent, de bien apprécier les vins que vous dégustez.

Soyez prêt à payer pour la dégustation. Les vineries établissent souvent le prix de la dégustation en fonction du coût du vin, et celles qui présentent leurs vins de premier ordre dans une dégustation demanderont vraisemblablement un prix en conséquence. Certains établissements vinicoles, mais pas tous, n'exigent rien ou remboursent les frais de dégustation si vous achetez une bouteille de vin.

Rincez votre palais avant et entre les dégustations (avec une petite gorgée d'eau ou un craquelin). Ceci « restaurera » vos papilles, afin que les saveurs des différents vins ne se chevauchent pas.

Goûtez les vins selon leur teneur en alcool (du mousseux au blanc, au rouge, au vin de dessert), selon leur goût moelleux (du sec au sucré) et selon leur âge (du jeune au vieux). Autrement, les vins les plus forts et les plus sucrés masqueront les vins plus légers et plus secs. Si vous faites une visite guidée, l'établissement vinicole choisira l'ordre pour vous. Si vous êtes à un bar de dégustation, demandez au préposé de vous aider à choisir l'ordre de dégustation.

Appréciez chaque vin selon son apparence, son odeur et son goût (dans cet ordre). Pensez-y comme si vous commenciez par le dessus de votre tête en descendant vers les yeux, le nez et la bouche.

N'hésitez pas à faire tourner le vin dans votre bouche ou à vous gargarisez doucement. Vous vous sentirez peut-être un peu fou, mais un vin ne révèle toute sa complexité que lorsqu'il est mélangé à l'oxygène. Le faire décanter et le faire tourner dans un verre aura le même effet.

Il est quelquefois recommandable de le cracher – et c'est toujours acceptable. Si vous prévoyez essayer un grand nombre de vins au cours de votre tournée, il est préférable de le cracher (dans un contenant commun ou personnel) après avoir dégusté chaque vin. Sinon, l'alcool commencera à nuire à votre jugement après un certain temps.

Même si vous ne le crachez pas, vous n'avez pas à finir chaque vin. L'objectif d'une dégustation est d'échantillonner le vin, et cela peut être fait avec une once ou deux seulement. Lorsque vous y avez bien goûté, laissez ce qui reste dans le verre, et continuez, si vous le désirez. Croyez-nous, les établissements vinicoles s'y attendent—personne n'en sera offusqué.

Ne soyez pas gêné de faire des suppositions lorsque vous décrivez le bouquet et les saveurs d'un vin. Le palais de chacun est différent. Les arômes et les saveurs que vous détectez peuvent différer de ceux que les autres reconnaissent—il n'y a ni bonne ni mauvaise interprétation.

En dernier lieu, rappelez-vous que vous n'avez pas à tout aimer! Un vin peut être bien fait et être acclamé par les critiques, cela ne signifie pas que vous l'aimeriez plus pour autant. L'appréciation du vin est une affaire personnelle. Si chacun aimait les mêmes saveurs, nous n’aurions pas la vaste gamme de vins—variétés et mélanges—dont nous profitons en Ontario. Fiez-vous à vos papilles!

Wine Country Ontario site map
 
English